Bienvenue à l’année 2021 !

Adieu l’année 2020, vive l’année 2021 !

Les grottes de Vallorbe en Suisse

Il faut remonter vers 1285 pour voir construire par le prieur de Romainmôtier1 le premier fourneau à fondre le fer qui marquera le développement industriel du vallon. Après avoir traversé le pont qui enjambe l’Orbe, nous arrivons au Musée du fer, il a pour but de faire revivre le passé métallurgique. 

Notre visite nous conduit aux grottes de Vallorbe. Quelques éléments à connaître avant d’aller plus loin : la naissance d’une grotte dépend de la nature de la roche, du climat et de la situation géographique. A une phase de formation succède une phase de développement. L’évolution ultérieure peut conduire à l’effondrement et au comblement de la grotte. Les grottes se forment très lentement par la décomposition de la roche sous l’action de l’eau, et s’infiltre progressivement dans les fissures de la roche.

La majorité des grottes est située dans des régions karstiques. Les grottes ne peuvent se développer que dans des conditions précises, au nombre desquelles figure la présence d’une roche soluble dans l’eau comme par  exemple le calcaire, la dolomie (variété de carbonate de chaux), ou le gypse (sulfate de chaux). Un paysage karstique est marqué par l’absence de rivières de surface dans lequel l’eau de pluie a creusé de nombreuses cavités.

Paysage karstique.

Selon le tableau représenté ci-dessous, il existe plusieurs formes de grottes, les galeries remplies d’eau, dites « noyées », dont la forme peut être elliptique, en canyon, ou sur faille. On trouve aussi des galeries en éboulement libre dont la taille varie selon l’âge de la galerie. 

Différentes galeries des grottes.

Les décorations des grottes sont composées de calcaire et prennent la forme de stalactites et de stalagmites. Pour les stalactites, c’est une concrétion allongée qui se forme à la voûte des cavités souterraines, provenant de l’infiltration d’un liquide tenant en dissolution des sels calcaires, siliceux, ferreux ou cuivreux dont chaque goutte se dépose sur la voûte de la grotte, formant un dépôt pour former des stalactites. Les stalagmites, c’est la concrétion mamelonnée qui se forme sur le sol de la grotte par évaporation des gouttes d’eau qui tombent de la voûte de la grotte. Les stalactites et les stalagmites peuvent se rejoindre pour former une colonne stalagmitique (voir illustrations ci-dessous).

Décoration de la grotte de Vallorbe : les stalactites et les stalagmites.

Visite des grottes de Vallorbe, Suisse.

Les illustrations et informations viennent des grottes de Vallorbe, Suisse. La vidéo est de J. Baby. 

  1. le plus ancien monastère de Suisse, il fut fondé au Ve siècle.
  2. Définition du mot lapiaz ou lapié : Le lapiaz est une formation de roches creusées par les eaux de pluie qui dissolvent la roche en terrain calcaire.