Charlotte Perriand, architecte designer

Actuellement à Paris, l’exposition consacrée à l’oeuvre de Charlotte Perriand (1903-1999) à la Fondation Louis Vuitton, retrace l’histoire d’une femme libre et indépendante. Charlotte Perriand  a contribué à l’émergence d’une vision moderne du design en s’affranchissant de l’art de son époque. 

Créatrice et visionnaire, elle a su proposer une synthèse avec les arts notamment la peinture, la sculpture, la photographie, et donner une nouvelle approche des objets du quotidien. 

Nous aborderons à l’aide d’une première vidéo sa vision d’architecte et de designer qui réinvente l’habitation, qui va de la période de 1927 à 1940, et selon ses propos, se dirige vers un monde nouveau : « le métier d’architecte, c’est travailler pour l’homme ».

Exposition de l’oeuvre de Charlotte Perriand à la Fondation Louis Vuitton

La designer trouve son inspiration d’abord à travers les techniques modernes mais dont elle mesure vite les limites, pour tourner son regard vers la nature. 

Dans une prochaine vidéo, nous présenterons ses oeuvres après un séjour au Japon, où elle montre ses qualités humaines en participant aux chantiers de la Reconstruction après la Seconde Guerre mondiale.

Le LIN fait sa révolution !

Le lin fait partie du savoir-faire français en matière de textile et a effectué une véritable révolution ces dernières années, grâce à des designers qui ont su le remettre au goût du jour.

La révolution du textile du lin est le nom de jeunes designers français qui nous parlent des différentes étapes de la confection de ses vêtements fabriqués en lin, et que nous pouvons découvrir ici.

« Notre fournisseur de fil, Safilin, nous a transmis les coordonnées de la coopérative qui lui fournit une grande partie des fibres de lin qui seront transformées en fil. Il s’agit de Terre de Lin, une coopérative normande qui regroupe 650 agriculteurs adhérents en Normandie, terroir de prédilection pour le lin. J’ai eu l’occasion de visiter son site de production et de rencontrer plusieurs des agriculteurs qui cultivent le lin qui sera ensuite transformé dans leur usine de teillage. »

La coopérative Terre de Lin existe depuis les années 50. Elle représente aujourd’hui 650 adhérents (qui cultivent le lin sur une  superficie totale de 12000 ha) et 240 salariés.

La coopérative est présente sur l’ensemble des activités de la production de lin textile, de la création variétale, la production de semences à la production de fibres de lin.

Pour favoriser une bonne qualité de fibre, le lin ne sera idéalement cultivé sur une même parcelle que tous les 7 ans.

Champ de lin, au pays de Caux, France

On ne le sait pas assez mais la France est le premier producteur de fibres de lin (2ème en surface cultivée) au monde ! La zone de culture est plutôt étroite car elle s’étend de la Normandie au Nord de la France, de la Belgique et des Pays-Bas. Il existe d’autres pays cultivateurs de lin (Europe de l’Est, Chine) mais la qualité est loin d’être aussi belle et le rendement reste assez faible. Le lin requiert un climat et un terroir très particuliers, comme le vin.

Pour aller plus loin :

Confédération Européenne du Lin et du chanvre,

Recherche des ressources sur le lin, FR3 et sites sur le lin en France.